Hydrexcel: «tout le monde est plus sur ses gardes»

Actualités - Image d'intro
«Après avoir vécu sa période de ralentissement due à la crise pandémique, l’entreprise Hydrexcel, à Bécancour, roule à plein régime pour tenter de rattraper le temps perdu. »

«Mais voilà que son directeur général, Joaquim Blanchette, rapporte que «les soumissions sont moins là».

«On sent qu’il y a moins de demandes un peu. Quand je fais le tour de mes clients, la plupart des projets ont été reportés d’un an, il y en a beaucoup qui sont dans l’incertitude», confie-t-il.

Et comme président du Créneau Machines, il est en mesure de témoigner que le secteur manufacturier «surf sur la vague d’avant COVID-19».

«Ce n’est pas que présentement, c’est tranquille. Mais là, on regarde ce qui va arriver après les vacances et c’est là que ça devient un peu plus inquiétant. On sent beaucoup de prudence chez les plus gros clients», a-t-il ajouté.

Celui-ci dit faire le tour de ses partenaires et de ses clients pour s’assurer «qu’on puisse passer au travers de la période qui s’en vient parce que je pense qu’il va avoir un ralentissement».

Ce fournisseur essentiel à Alcoa s’attend à une année plus difficile pour les alumineries alors que «tout le monde a arrêté de consommer».

«On sent que tout le monde est plus sur ses gardes, plus conservateur. Présentement, c’est plus l’automne et l’hiver qui nous préoccupent», admet le copropriétaire tout en faisant savoir qu’il allait travailler davantage à des projets d’entretien à l’Aluminerie de Bécancour au cours des prochains mois.

Directement affectée par le long lock-out à l’ABI, Hydrexcel aura su «se revirer de bord». «Si c’est une récession, on va être capable de se revirer de bord aussi. On regarde pour se diversifier. On a des partenaires, on peut s’associer parfois avec certaines entreprises pour faire des projets, on va tirer notre épingle du jeu», croit ce fabricant d’équipements industriels sur mesure.

Et avant de participer au Salon Bleu, il aura eu l’occasion d’échanger par visioconférence avec d’autres entrepreneurs et des partenaires «qui pouvaient nous aider à réenligner notre plan d’affaires ou nos pratiques de ressources humaines».

Pour lire l'article complet : https://www.lenouvelliste.ca/affaires/le-monde-manufacturier-craint-lapres-covid-19-09c43791f42a19fc0b79ffdad584d21d/hydrexcel-tout-le-monde-est-plus-sur-ses-gardes-2c983b4dbfa905a0f93d8bf4fc39c814

Retour à la liste des nouvelles