Un motel industriel à pleine capacité à Trois-Rivières

Articles - Image d'intro
Transformé en motel industriel, le bâtiment de 98 000 pieds carrés qui abritait autrefois l’usine Dayco, dans le parc industriel des Hautes-Forges, affiche complet avec la présence de trois entreprises, Germain & Frère, MuraLuxe et les Industries Pro-Tac.

e propriétaire des lieux, Innovation et Développement économique (IDE) Trois-Rivières, aura injecté dix millions de dollars pour l’achat, le réaménagement et la mise à niveau du bâtiment, maintenant connu sous le nom de La Fabrique 9600.

Des travaux majeurs y ont été réalisés, entre autres, la construction de bassins de rétention d’eau, l’aménagement d’un stationnement ainsi que la réfection de quais de chargement. L’électricité, la ventilation, la plomberie et le système de gicleurs ont été complètement refaits. Deux bornes de recharge pour véhicules électriques y ont également été installées et seront fonctionnelles au cours des prochaines semaines.

Selon le directeur général d’IDE Trois-Rivières, Mario De Tilly, la récupération de friches industrielles comme l’ancienne usine Dayco illustre parfaitement l’objectif de la Stratégie de développement immobilier de son organisation.

«Lancée en 2018, notre stratégie vise plusieurs objectifs. D’une part, nous revalorisons des bâtiments abandonnés ou sous-utilisés pour y installer des entreprises, ce qui réduit la pression sur nos zones industrielles. D’autre part, en proposant des espaces clés en main à coût abordable, nous rendons notre ville plus attrayante pour les promoteurs», a-t-il expliqué jeudi lors d’une coupe de ruban officielle.

D’ailleurs, MuraLuxe et les Industries Pro-Tac sont deux PME de l’extérieur de la région qui ont choisi Trois-Rivières pour leur expansion. De son côté, Germain & Frère s’est relocalisée dans le parc des Hautes-Forges après une centaine d’années d’opérations au centre-ville de Trois-Rivières.

Tant le président de Germain & Frère, Léon Méthot, que le directeur général de MuraLuxe, Boris Tellier, ont témoigné de l’utilité des nouvelles installations.

«Trois-Rivières a mis en place une stratégie innovante qui répond aux besoins des entreprises manufacturières à la recherche d’espaces industriels. Ainsi, nous avons attiré chez nous deux nouvelles entreprises, en plus d’en relocaliser une troisième. Ce sont plus de 100 emplois de qualité que nous avons créés ou consolidés», a souligné le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

 

Pour lire l'article complet : https://www.lenouvelliste.ca/affaires/un-motel-industriel-a-pleine-capacite-a-trois-rivieres-ffa6d55ecf4505ab63c7a2b31ba24236

Retour à la liste des nouvelles